157e Tir du Grütli historique – de la fumée de poudre et une grande convivialité :

1135 tireuses et tireurs se sont réunis le mercredi précédant la Saint-Martin, le 6 novembre, pour célébrer le 157e Tir du Grütli. Des armes d’ordonnance furent utilisées pour tirer les quinze coups de rigueur, à genoux. Les organisateurs sont les Vereinigten Rüttlischützen, composés des sections des cantons d’Uri, de Schwytz, d’Obwald, de Nidwald et de la société de tir de la ville de Lucerne. Les sections invitées permanentes et non permanentes participent également au Tir du Grütli. Les Stadtschützen de Berne sont une section invitée permanente depuis 1913.

En compagnie d’autres invités, le comité directeur des Tireurs historiques Suisse a accompagné cette année le trajet jusqu’au Grütli des Stadtschützen de Berne. Le Général (2S) Bertrand Cavallier était parmi les invités de marque.

Chaque année, la convivialité est au premier plan, parallèlement au programme de tir. Les tireuses et tireurs ainsi que les nombreux invités présents effectuent une sorte de tournée des stands des différentes sociétés. La seule tente installée au Grütli, la tente bourguignonne des Stadtschützen de Berne, est particulièrement populaire. Un protocole précis en règlemente l’accès.

Le moment fort de la journée fut toutefois un record: Pius Wyss, Ennetmoos, est le premier tireur à obtenir le résultat maximal de 90 points en 157 Tirs du Grütli.

Tireurs historiques Suisse: le vice-président Andreas Stricker et le président Ueli Augsburger

Sämi Spreng, Zibelegring, et invité des Stadschützen de Berne. Melchior Stoller, président

Un invité particulier des Tireurs historiques Suisse: le vice-président Andreas Stricker avec le Général (2S) Bertrand Cavallier

Trajet jusqu’au Grütli 2019: des membres de Tireurs historiques Suisse posent fièrement devant la tente bourguignonne des Stadtschützen de Berne.